EN COMPAGNIE D’UN OKAPI

 

 

Hommage à 3 poètes de Butembo :

Charly Mathekis, Grâce Muyisa et Florent Kambasu Kasula,

dans le Nord Kivu en République Démocratique du Congo

Coffreprixpoesiegrosplan17

 LEUR PALMARES

 

5e1;

1) Maëlle L.

2) Emma M.

3) Loïs G.

4) Corentin L.

 

5e2 :

1) Roxane P.

2) Arthur C.

3) Paul C.

4) Aerin M.

 

5e3 :

1) Emilie C.

2) Gary H.

3) Gautier C.

4) Imane C.

 

     Concours Interclasses au total des points attribués par les 3 jurés :

 1) Emilie C. 2) Roxane P. 3) Gary H

 

Prix_interclasses5e2017

       COLLÈGE SAINTE ELISABETH À PARIS

CLASSES DE 5e           36 Poèmes

LE PRINTEMPS DES POÈTES 2017

Eleveetprixpoesie5e

 

**

 

EXTRAITS DES LETTRES DES POETES DU JURY

      « ...Cette poésie appréciée était de haute gamme. Je n’aurai pas cru qu’elle était de la plume des élèves de 5e du collège si cela ne m’était pas confirmé par avance. Car, textes poétiquement bien construits et écrits, je ne savais pas quelle note valable leur accorder pour traduire mon sentiment de joie de voir des enfants de 5e  produire des textes que leurs homologues, sous d’autres cieux, ne sauraient réaliser. Au bout de ma lecture assortie d’une cote, j’ai eu la pleine conviction que les phrases magiques d’inspiration africaine avaient été bien choisies et les élèves les avaient si raisonnablement utilisées comme s’ils vivaient tous en Afrique... »

            Florent KAMBASU KASULA

      « ...Sans trouver les mots convenables qui puissent témoigner notre sentiment lors de la réception des créations poétiques des collégiens de la France, il nous arrive à tête l’idée des connaisseurs, mieux l’idée de l’excellence. A lire ces textes, on sent que leurs auteurs sont jeunes en âge mais matures dans l’esprit, ils savent exprimer par les phrases dans le respect des normes poétiques ce qu’ils réfléchissent en eux... »

            Grâce KAKULE MUYISA

*

 

Sainte Elisabeth – acrostiche


S
ais-tu que ton nom a traversé les âges ?

Au pays de Voltaire, le lycée qui t'est dédié

Inspire aux jeunes un goût de liberté ;

Noël, pour eux, occasion de penser aux mages

Tout chargés de cadeaux pour ton neveu, Jésus

Et moi, au pays mien, je te dédie cette page


Elisabeth, c'est bien celui-là ton nom;

La Vierge qui en son sein porta le Christ

Installa trois mois durant son quartier

Sur la colline où tu veillais sur Zacharie;

A la salutation qu'elle t'adressa

Baptiste, l'enfant que tu portais tressaillit.

Elisabeth, tu es heureuse d'avoir

Trouvé de belles paroles en cet instant : « Bénie,

Heureuse celle qui a cru ! »; et moi, je veux croire !


    17h19, 10 juillet 2015, Charly MATHEKIS, à Butembo en RDC.

 Remarque pour Charly et les internautes : la sainte de notre école est Sainte-Elisabeth...de Hongrie.

**

           PRIX DES INTERNAUTES :

Roxane P. avec 4 mentions !

     Bonsoir Monsieur, Louise vote pour Coline C. de la 5e 2. Louise aime ce poème car il fait réfléchir, il possède une part de mystère et à la fin laisse l’imagination s'envoler. Valérie S.

     Tous ces poèmes sont super mais mon préféré et celui de Coline C. parce que les trois premiers vers en particulier ont une très belle sonorité :"je me souviens d'une mélodie / dans le désert du Sahara / celle du vent et du sable à la fois..." Aline

    *

     De superbes poèmes sur le thème de l'Afrique pays magnifique qui n'en finit pas d'inspirer petits et grands. Un merci tout particulier à Roxane P. qui a su vraiment nous plonger dans cette atmosphère africaine si chère à mon cœur. Christine - Bravo à Roxane joli poème. Cristal - De beaux poèmes. L'élégance des vers et les belles images d'Afrique évoquées me font préférer le poème de Roxane P.  Rachid - Félicitations à Roxane pour son très joli poème. Djafar

     *

     Le poème de Louise S. 5e 2 est touchant. Baptiste B. 6e2 mai 2017. (Les enfants sont souvent surprenants et j'ai eu l'occasion de voir sur les recueils de poèmes que vos élèves s'ouvrent grâce à  l'espace de liberté d'expression que vous leur faites découvrir. C'est chouette ! Merci pour eux ! Merci à vous ! Maman de Baptiste B. en 6e2, mai 2017.)

     *

     Jade GR Très émouvant : une certaine complicité qui s'efface, de la reconnaissance envers le lion qui était "toujours là pour [lui]" et qui l'a quitté à jamais (j'en ai eu les larmes aux yeux !) MAGNIFIQUE !!

      Poème de Maëlle L. Bon résumé de l'Afrique : on évoque une culture différente, le style de musique (djembé, tam-tam), le désert, les animaux typiques, le fait que les enfants aillent "tous jouer" : ils sont en effet plus souvent livrés à eux-mêmes dans leur pays qu'en Europe, les parents étant très pris par leur travail. 

     Poème de Paul C : L'idée de parler de l’Okapi est originale et m'a beaucoup amusé. A partir d'un simple magazine, nous pouvons nous évader, rêver "nous montions sur le dos des grands chameaux". La vie scolaire qui fait parfois barrage à ces moments de détente est également évoquée : "Mais il fallait revenir sur la Terre : il y avait du travail à faire."

     C’était trois choix de Samuel D.S. en 3e 

**

 

     Cher ami, (...) je présente mon choix qui se fonde pour une large part plus sur la sensibilité que sur une réflexion logique :

     1) En premier, je place "Soir d'Afrique" de Bérengère N. Pour moi, sa forme élaborée laisse passer une émotion profonde.

     2) Le deuxième texte qui a retenu mon attention est "La visite de l'Afrique" de Loïc G. Il présente un rythme proche d'une ritournelle pleine de fraicheur et sa chute donne une touche d'humanité à un début plus mécanique.

     3) En trois, j'aime "En compagnie de son chimpanzé, Mima part à l'école" de Marie D. Son texte fait part de sentiments touchants sous une écriture plus subtile qu'il n'y paraît.

      Voilà, je ne suis vraiment pas très sûr de mon choix. Sans doute, un autre jour  et avec une autre humeur, mon choix aurait été autre. Mais, en ce moment,  c'est celui qui, à la relecture m'a paru le plus en résonance avec mes pensées, ce qui, de toute évidence, n'est pas un critère absolu de qualité... Cordialement,

      Jean Fauré, auteur notamment de fables à la lettre C. avec Le Verbe Poaimer.

 

**

 

     5e 2: Bérangère N. : Choix de mots simples, l'ensemble est paisible, on sent la rosée du soir apaiser notre folie du jour.

     5e 3: Hadrien L. Une histoire dite simplement avec des mots simples qui est racontée d'une manière marrante. Lucas L. Une histoire dite simplement avec des mots simples où l'auteur capture un fennec. Il n'y a pas besoin de St-Exupéry pour savoir qu'il faut l'apprivoiser ce renard des sables. C'est ce qui aurait pu être dit. Mais le tout est charmant de simplicité.

     Jean qui part pour Toulon en voiture et qui est "au taquet" Jean Bénard, poète présent dans les anthologies récentes du Verbe Poaimer.

 

**

 

     1 Poème d’Emilie C.De la fraîcheur. Avec une lueur de fantastique (les scorpions). Emilie n’est pas tombée dans le piège de la facilité d’un poème purement descriptif, mais a su insuffler beaucoup de rythme et d’humour et même de fantastique. On aurait aimé qu’elle poursuive ce petit poème visuel et touchant.

     2 Poème d’Anne BJ’aime aussi beaucoup ce poème.  Qui a le privilège d’être très cadencé et rythmé et plein d’humour. Et comme les deux précédents, qui a su insuffler la touche de fantastique et d’imaginaire pour lui donner son plein d’allant et de poésie. « et nous voilà sauvages ». « Sur une gazelle étrange ». L’imaginaire et l’humour sont au rendez-vous. Bravo !

     3 Poème d’Arthur C.Très intéressant. Les mots utilisés chantent et l’atmosphère est bien rendue. Beaucoup d’images surgissent de notre inconscient collectif. Cela pourrait illustrer une bande dessinée. Les termes sont bien choisis et se répondent avec brio.

     Hélas, il y a encore beaucoup d’autres poèmes qui méritent d’être récompensés !!!

1) Emilie C. 2) Anne B.  3) Arthur C.  4) Loïs G.  5) Victoire d.M. ...

     Patrick Raveau, poète lyrique et auteur de romans fantastiques

 

LE PRINTEMPS DES POÈTES c'était le jeudi 9 mars 2017

 * POURQUOI UN CONCOURS DE POÉSIE EN 5e ?

     Une manifestation revient à l'approche des beaux jours, "Le Printemps des Poètes", fête de la poésie, à Sainte-Elisabeth depuis l’an 2000 ! Le thème 2017 national est « Afrique(s) ». Les élèves en 5e ont de la facilité à jouer avec les mots, à entrer en poésie, à allier consignes et créativité. Nous rendons hommage à 3 poètes de Butembo dans le Nord Kivu en République Démocratique du Congo (RDC en Afrique) : Charly Mathekis, Grâce Muyisa et Florent Kambasu Kasula, poètes francophones primés par Le Verbe Poaimer, ils seront les jurés de ce concours de collégiens. Le poète Dominique Zédet est venu sensibiliser tous les 5e au rythme poétique.

* QU'ESPÉRER GAGNER ?

     Pour chacune des 5e, dans le cadre des palmarès du mois de juin, le 1er de chaque classe recevra une coupe. Les 4 mieux placés dans chaque classe recevront un exemplaire d’un recueil d’une association de poésie, plus un livret des 36 textes retenus. Les 12 meilleures productions par classe seront récompensées par un diplôme en couleurs à votre nom, seront présentées sur www.monsieurdyrek.canalblog.com.

* QU’ÉCRIRE ?   Un poème entre 14 et 17 vers qui comporteront l’extrait suivant « En compagnie… » complété d’un nom d’animal africain, placé une seule fois où vous voulez dans votre poème, vers ni trop courts ni trop longs entre 5 et 13 syllabes, avec le rythme principal de 8 syllabes (par exemple 4 syllabes + 4 syllabes), exemples En compagnie de l’Okapi... En compagnie des Eléphants... En compagnie d’un zèbre drôle... En compagnie d’un fennec gris... En compagnie de trois chameaux... ne vous obligez pas à faire des rimes, mais pourquoi pas quelques-unes ?  Favorisez l'originalité, la beauté des images poétiques, la recherche verbale, la fantaisie, l'humour, l'émotion ou la justesse de l'observation, le lien adroit entre les vers ou la surprise. Faites un brouillon, recopiez-le au propre très lisiblement sur une seule page avec prénom, nom, classe.    Remarque : un vers est une ligne de poème. Une phrase peut tenir sur un seul vers ou peut remplir deux vers ou plus ; dès que le vers semble assez long n’hésitez pas d’aller à la ligne même si la phrase n’est pas finie.

     RESERVOIR VERBAL pour vous inspirer, vous pouvez emprunter quelques mots ou expressions : La montagne Atlas, un baobab, le balafon (instrument), un boubou (vêtement long pour homme ou femme) , la brousse, un buffle, un chameau, un chimpanzé, le continent africain, un crocodile, un désert, un djembé (instrument), un dromadaire, un fennec, la forêt tropicale, une gazelle, une girafe, un gorille, un griot (musicien, conteur, chanteur), un gypaète, un hippopotame, un kalimba (instrument), un masque, le mont Kilimandjaro, un lion, une lionne, un Okapi, une pirogue, un rhinocéros, le Sahara, la savane, un scorpion, un souk, un tam-tam, un zèbre...

   Résumé : le poème doit comporter les mots En compagnie...

+ nom d’animal africain et plusieurs vers de 8 syllabes sur un total d’une quinzaine de vers