La romancière Hélène Gaudy, auteure notamment de Vues sur la mer et d'un livre en Histoire des Arts sur les cartes et les voyages, est venue deux lundis pour une animation avec les 6e autour du sujet que nous lui avons suggéré de la "13e classe" - objet d'un concours de récits fantastiques avec les classes de 4e (résultats à la Journée Portes Ouvertes le samedi 14 mars 2015 à 10h30).

      Elle a enrichi le travail narratif d'un travail sur la carte - de la cour du collège à cette fameuse 13e classe. Les élèves des trois classes de 6e ont travaillé sur carte collective, descriptif puis récit personnel. Les récits lui seront envoyés dactylographiés pour continuer le dialogue (par le mail monsieurdyrek@yahoo.fr) .

     En attendant, voici deux sonnets composés à partir d'extraits de rédactions de nos 6e :

 

La carte de la 13e classe

 

J’ai essayé de trouver la treizième classe

A ces mots une carte tomba une carte

C’était pendant la récréation de midi

Une carte menant à la treizième classe !

 

J’ai découvert que le porte-manteau bougeait

Un petit écriteau indiquait Le futur

Cette porte oui ? non ? Je devais le savoir

Ce qui se passe dans cet endroit mystérieux

 

Et nous sommes partis avec une montagne

Jusqu’à la porte menant au neuvième étage

Nous avons monté les escaliers prudemment

 

J’avançai d’un pas puis d’un autre. Il y avait

Une vache-tortue ! nous avons tous crié

Couru tout le long jusqu’à l’endroit de départ

 

    Texte w188 écrit en Île-de-France à partir de rédactions d’élèves

de 6e sur la 13e classe écrites en février 2015.

 

*

 

Et les machines

 

J’appuie sur le bouton qui mène au 4e

Quatre fois car j’aime le « clic clic » que j’entends

Pas le couloir où j’avais désiré aller

Il y en là dedans, dis-je en montrant ma tête

 

L’alarme se déclenche nous voilà coincés

Et nous sommes partis avec une montagne

Et là je vis une porte Interdit d’entrer

Je vis des fioles remplies de produits chimiques

 

Quand soudain j’entendis un bruit dans l’escalier

Un livre déplacé, il marchait lentement

Deux secondes plus tard on était en Egypte

 

Et c’était la machine à remonter le temps

Cette machine et les machines du futur

C’est sur ce moment littéraire que je clos

 

     Texte w189 écrit en Île-de-France à partir de rédactions d’élèves

de 6e sur la 13e classe écrites en février 2015.

 

M. Dyrek, professeur de français en collège